Tout le monde travaillant de près ou de loin dans le digital veut savoir comment le marketing va évoluer dans les années à venir, en particulier le marketing digital. Quelles en sont les tendances en 2019 et quelles sont les perspectives d’avenir ?

Tous les mois de nouvelles avancées font leur apparitions dans les réseaux sociaux ou dans le marketing de contenu tout simplement. Petit (ou plutôt grand) tour d’horizon de ces tendances à suivre de près.

1) Les stories

Que ce soit en photos ou vidéos, leur durées de vie est de seulement 24h. Ce qui plait c’est qu’il s’agit de publier du contenu de manière assez spontanée, qui demande moins de préparation que les contenus classiques. Si elles ont d’abord été popularisées par Snapchat, c’est ensuite Instagram en 2016 qui s’y est mit, suivi de près par Facebook.

On peut considérer que cette fonctionnalité à réussi à se faire une place sur les réseaux sociaux quand on sait qu’aujourd’hui, sur Instagram, 400 millions d’utilisateurs postent chaque jour au moins 1 storie.

Les entreprises ont comprit l’intérêt des utilisateurs pour ce nouveau service et postent aussi très régulièrement, Instagram à même annoncé que 1/3 des stories postées, l’ont été par par des entreprises justement. Ce service leur permet un gain de temps et d’argent ce qui n’est pas négligeable. Les annonceurs utilisent principalement les stories pour :

    • Montrer les coulisses
    • Humaniser leur marque
    • Faire une annonce
    • Montrer leurs nouveaux produits
    • Faire des offres promos sur des durées très limitées

 

2) La vidéo

La vidéo prend une place très importante dans le marketing depuis quelques années. Le but premier des plateformes de vidéos en ligne est d’ailleurs à terme de pouvoir se substituer totalement à la télévision. Cisco prévoyait qu’en 2019, 80 % du contenu d’internet serait vidéo, on attend encore que cela se confirme, car même si la tendance est à la hausse, ce chiffre n’est pas encore atteint.

Cependant tout porte à croire qu’effectivement, nous nous dirigeons droit vers cette tendance, même les patrons de Youtube le disent : « La consommation de vidéos sur internet double chaque année ». De plus 1/3 du temps passé sur internet par les internet est passé sur des vidéos justement, ce qui fait du bien aussi au secteur économique car Forbes à annoncé après une étude que 64 % des consommateurs seraient d’avantage susceptibles d’acheter un produit en ligne après l’avoir vu en vidéo.

Si cela ne suffisait pas, sachez que sur les 500 publications les plus populaires sur Facebook en 2018, 81 % étaient des vidéos.

 

3) Les « Lives »

Que ce soit Facebook, Twitter, Youtube ou Instagram, tous permettent de faire des « live » sur leurs plateformes. En revanche, même si c’est possible, tout le monde ne s’en sert pas pour autant. Seulement 31 % des marketeurs interrogés par Buffer affirmaient avoir diffusés des vidéos live en 2017. En revanche, pour ceux qui se sont servis de ce service, c’était en grande majorité sur Facebook avec 91 % des lives diffusés.

Si ce service est aussi populaire c’est parce que c’est le public qui le réclame, ils veulent un contenu authentique et engageant, ce qui est l’essence de la vidéo live. Le plus souvent elle est utilisée pour :

    • Faire une séquence question/réponse
    • Montrer les coulisses d’un évènement auquel vous participez
    • Faire un rendez vous quotidien avec les personnes qui vous suivent
    • Interviewer quelqu’un dans le feu de l’action

 

4) La recherche vocale

Sur un appareil mobile aujourd’hui 1 recherche sur 4 se fait vocalement. D’ici 2020, 50 % des recherches de manière globales devraient être vocales.

Malheureusement, l’algorithme qui gère la recherche chez nous en Europe n’est pas autant développé que de l’autre coté de l’Atlantique, évidemment cela devrait s’améliorer assez vite. (voir article sur les assistants vocaux).

La recherche vocale à un grand impact en terme de référencement sur Google, il va falloir les optimiser pour montrer à l’algorithme que la réponse est aussi accessible pour une recherche vocale.