Dernière partie !

9) Les contenus interactifs

Internet permet effectivement une interactivité entre les entreprises et leurs cibles ou leurs clients. Afin de se différencier les marques doivent adopter de nouvelles formes de contenus qui sont d’avantages interactifs. Mais quels sont les choix le plus souvent faits par les marques pour créer de l’interaction ?

Les sondages : Quand on veut impliquer sa communauté dans une décision importante sur nous où les concernant, cela semble être une alternative commune et plutôt efficace.

Les live stream : Cela se rapproche de la vidéo dont nous avons parlé précédemment. Ce sont des contenus qui cherchent une interaction directe. Facebook à indiqué que les utilisateurs passaient 3 fois plus de temps à regarder des lives et qu’ils commentent 10 fois plus dans ce cas de figure.

Les concours : Ils fonctionnent particulièrement bien sur Instagram, ils permettent une interaction motivée par une envie de gagner quelque chose pour les personnes qui vont participer. Evidemment plus la récompense à la clé est importante, plus le nombre de participants est élevé.

 

10) Les micro-influenceurs

Nous parlions un peu avant de la montée en puissance des partenariats avec des influenceurs, effectivement plus ils sont convoités plus ils coutent cher, c’est une certitude. Les micro-influenceurs eux ont une communauté plus restreinte mais plus ciblée, allant de manière général de 1000 à plus de 100 000 personnes. Au delà ce ne sont plus des micro influenceurs, on estime que le cap est franchit.

Il existe 2 différences majeures avec les “gros” influenceurs :

De manière générale, leur taux d’interaction est plus fort même si leurs nombre d’abonnés est moindre (qui peut parfois monter jusqu’a 20 %, ce qui est énorme). Le fait d’avoir une « petite » communauté permet d’avoir des personnes plus fidèles qui croient plus facilement dans les propos que l’influenceur va défendre.

Deuxièmement, il est question du prix, ils coutent moins cher de par leur plus faible communauté tout simplement. Si on fait le ratio, il est parfois plus intéressant de faire confiance à un micro-influenceur qui a un nombre plus faible d’abonnés mais qui sont extrêmement fidèles plutôt qu’un gros influenceur qui à un taux d’engagement avoisinant les 2 %. Les marques réfléchissent de plus en plus en amont à ce genre de détails avant de solliciter moyen.

 

11) Les applications de messagerie

Il est vrai que ces applications font partie des éléments qui prennent de l’importance ces dernières années dans le marketing digital.

Les 3 plus grosses messageries mondiales aujourd’hui sont WhatsApp, Messenger et Wechat avec à eux 3 plus de 2 milliards d’utilisateurs mensuels.

Les applications de discussion sont les nouveaux moyens pour les particuliers de s’adresser directement aux marques, et cela fonctionne bien, tous les mois c’est plus de 2 milliards de messages échangés entre particuliers et marques pour des problèmes en tout genre.

Facebook à mené une étude sur 12 500 personnes et il s’est avéré que :

    • Pour 61 % des personnes, il est préférable de recevoir un message personnalisé des entreprises.
    • Ils sont 56 % à préférer envoyer un message à l’entreprise plutôt que d’avoir à passer par le service client.
    • Enfin ils sont 50 % à affirmer qu’ils préfèrent acheter à une entreprise à laquelle ils peuvent envoyer un message.

 

 

Conclusion : Ce qu’il faut retenir de tout ça de manière générale, c’est qu’il est essentiel pour une marque d’être présent sur plusieurs leviers, plusieurs canaux. Ne pas se contenter d’un seul réseau social. Il a été prouvé que sur internet il faut en moyenne 7 points de contacts différents

Toutes les grandes entreprises utilisent déjà la plupart de ces tendances (la vidéo, les partenariats, la pub sur les RS), pour ce qui est des plus petites entreprises, il est important qu’elles suivent ce schéma si elles veulent croître en popularité. Après le fait de passer du temps sur les réseaux sociaux, en découvrir toutes les fonctionnalités est aussi un bon moyen d’avancer et de développer sa notoriété.