Le télétravail est une pratique qui prend de l’ampleur depuis quelques années et la tendance ne devrait pas s’inverser dans les années à venir. Notamment avec l’essor du travail en freelance ou la pratique est très développée, beaucoup d’entreprises songent à passer à cette forme de travail. Cette pratique est aussi appréciée pour facilement concilier vie privée et vie professionnelle.

Il est prouvé que dans la majorité des cas, cette pratique améliore considérablement l’efficacité et la performance des employés au travail, et donc celle de l’entreprise.

 

Des réticences des employeurs

Certains employeurs sont réticents à la pratique du travailleurs pour certaines raisons, une des plus courante est l’éventuel problème de communication mais aussi de contrôle. Cependant, aujourd’hui beaucoup de moyens sont mis à la disposition de tous pour palier à ces problèmes, que ce soit par Skype ou par des services de messagerie instantanée comme Slack ou Trello qui ont très vite su s’imposer dans le monde professionnel et de l’IT en particulier. Ces outils permettent aux collaborateurs de travailler sur le même projet à distance. Un des plus répandu est l’outil Google Drive grâce auquel toutes les personnes travaillant sur un même projet peuvent apporter des modifications en temps réel.

Une entreprise en forme et des salariés performants

De nombreuses études ont démontrées que le télétravail rendait plus heureux, de plus les personnes ayant ce mode de fonctionnement ont souvent une meilleure gestion de leur temps. Il faut partir du principe qu’un employé heureux est un employé plus performant. Les études ont aussi démontrées que l’employé télétravailleur est plus enclin à être parfaitement concentré sur sa mission, de plus il ne compte pas ses heures.

Si on doit faire un petit tour d’horizon des avantages du télétravail, on y retrouve surtout :

  • Une meilleure organisation familiale
  • Le cadre de travail plus personnel et agréable
  • Une concentration souvent supérieure
  • Une augmentation du temps de sommeil
  • Réduction du temps de trajet pour se rendre à son lieu de travail (économie de temps et d’argent)

Selon une étude toujours, voici quelques uns des avantages qui ressortent pour l’employeur :

    • Une augmentation de la productivité de 22 % de l’employé
    • Une augmentation du temps de travail de 2,5 % en moyenne
    • Réduction du nombre de jours d’arrêts maladie d’environ 5,5 par an

 

Le télétravail pour tous, c’est faisable ?

Il reste bien évidemment des secteurs d’activité qui ne peuvent pas bénéficier de ce mode de travail, mais, 60 % des salariés français ont une présence qui n’est pas indispensable sur leur lieu de travail. Pour l’instant, les secteurs qui en profitent le plus sont les secteurs de la comptabilité et gestion, les télécoms, l’immobilier, l’informatique, et bien sur les métiers du web et du télécom.

De nombreuses entreprises sont réticentes au télétravail pour la bonne raison que certains managers craignent une dérive du temps de travail effectif ainsi qu’une perte de leur rôle de gestionnaire d’équipe.

De ce fait, certaines entreprises exigent un travail du salarié plus important car il reste un vide juridique concernant un certain nombre de sujets comme la charge de travail, la difficulté de contrôler la gestion du temps de travail. Mais aussi la gestion des données personnelles, le droit à la déconnexion ou encore la santé du travailleur.

 

Comment réussir le télétravail ?

Le télétravail est souvent décrié du fait de l’isolement que sa pratique peut engranger. De ce fait, de nombreuses entreprises ont décidé de proposer une à deux journées de télétravail par semaine afin de garder le lien social. Sont mis en place des groupes de discussion Skype avec son équipe, des groupes de discussion.

Un télétravailleur n’est pas obligatoirement censé travailler à son domicile, la ou il est le plus susceptible de subir l’isolement, la désorganisation ou encore le grignotage. Dans les grandes villes mais aussi les villages il y a souvent désormais des espaces de coworking, des cafés-working. Ils permettent de venir travailler régulièrement ou ponctuellement et de trouver une ambiance et certains repères de travail.

Télétravail et écoresponsabilité

Chaque télétravailleur est un employé qui n’a pas besoin de se déplacer jusqu’au bureau, il n’utilise donc pas de moyens de transports. La moyenne du temps de trajet des français pour se rendre et revenir de leur lieu de travail est de 50 minutes quotidiennement. Pour 63 % d’entre eux, ils s’y rendent en voiture.

La loi travail va dans ce sens car elle a même simplifié l’application du télétravail dans les entreprises. Quelques chiffres :

  • Deux jours de télétravail par semaine c’est une réduction de 10 % du bilan carbone d’un individu.
  • Cela ferait 300 € d’économies par an.
  • Un gain de 800 kg de CO2 par personne et par an.

En plus de cela, les individus qui travaillent chez eux font plus attention à leur consommateur et gèrent mieux : les lumières allumées, le chauffage, le tri… C’est aussi un pas vers l’écoresponsabilité.

A une époque ou le turnover, le burn-out et le bonheur des salariés est au coeur des débats, le télétravail devient une véritable solution pour les entreprises, tout comme la flexibilité du travail. Peu importe la taille ou le secteur d’activité il est important de faire un pas dans cette direction pour leur pérennité et le bien être des collaborateurs, s’il et encadré d’une bonne façon, bien entendu.